AccueilL’associationNos actions

Nos actions

Le soutien psychologique

La vie avec le diabète n’est pas un long fleuve tranquille…

 

La survenue, puis la présence du diabète chez un enfant ou un adolescent ne peut être vécue comme une situation banale. L’impact sur la vie familiale, sociale et psychique implique nécessairement des adaptations. Le diabète est souvent vécu comme un bouleversement. Même s’il influence fortement la vie, l’enfant, l’adolescent ne se résume pas à sa maladie. On dit : « Il a un diabète », plutôt que : « Il est diabétique ». C’est le même enfant, avec une maladie. Un enfant avec un diabète est d’abord un enfant. Cette maladie va durer : on sait la soigner, mais pas encore la guérir.

Nadine Hoffmeister, psychologue à l’AJD, propose un accompagnement psychologique, complémentaire à la prise en charge hospitalière, en face à face ou par téléphone tous les vendredi de 9h30 à 18h pendant 45 minutes. Prenez rendez-vous par mail à nadine.hoffmeister@ajd-educ.org ou par téléphone au 01 44 16 89 89. Elle aborde également dans chaque revue trimestrielle, une thématique liée à la maladie et vous donne quelques conseils. Pour découvrir nos revues, cliquez-ici.

La médiation

Être écouté et soutenu

 

Vivre avec un DT1 n’est évidemment pas toujours simple, il peut y avoir des moments d’épuisement, de lassitude, de solitude mais aussi de doutes sur sa capacité à « faire bien ». Il peut aussi arriver d’être confronté à des situations déplaisantes voire discriminantes.
L’AJD est là pour écouter vos inquiétudes, vous soutenir et prendre le relai auprès des institutions quand cela est nécessaire.

  • Isabelle sera à votre écoute dans cette période particulière de l’annonce de la maladie, vous présentera les moyens de vous aider et répondra à vos questions au standard du lundi au vendredi, de 9h à 17h, au 01 44 16 89 89 ou par mail à ajd@ajd-educ.org.
  • Christine, vous soutiendra dans vos difficultés du quotidien, souvent liées au retour à l’école, à votre vie professionnelle, par des actions de médiation en s’appuyant sur la loi, les réglementations et les expériences de milliers de familles par mail : christine.versailles@ajd-educ.org.
  • Proche de chez vous, dans une quarantaine de départements, des associations de familles, gérées par des parents ressources et formés à l’écoute active, permettent de tisser des liens de solidarité, de partager des expériences communes, de participer ensemble à des activités culturelles ou sportives.

Les séjours

L’AJD au service du jeune qui a un diabète

Raison même de la création de l’AJD, les séjours médico-éducatifs s’inscrivent dans le cadre législatif et réglementaire des établissements de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR), selon la loi HPST de 2009. Au centre de ces séjours : l’éducation thérapeutique qui intègre les soins pluriquotidiens encadrés par des professionnels de la santé, l’acquisition de nouvelles connaissances, l’application de ces savoirs et savoir-faire dans la vie de tous les jours : au moment des repas, pendant les activités physiques… L’équipe, composée du personnel pédagogique et du personnel soignant, est présente auprès des enfants pour favoriser la mise en œuvre de cette éducation thérapeutique tout en assurant l’encadrement et l’animation des séjours. En accompagnant l’enfant dans sa vie quotidienne, en organisant et participant aux activités de loisirs et éducatives, cette équipe favorise les apprentissages.

La réussite de chaque enfant, en lien ou non avec le diabète, donne confiance, valorise et donne envie de faire : ce sont sur ces réussites que l’équipe va s’appuyer tout au long du séjour pour accompagner l’enfant vers plus d’autonomie. Le groupe, les partages d’expériences entre jeunes, représentent un autre facteur accélérateur des apprentissages et un moteur de motivation.

En savoir plus

Une co-construction pour améliorer la prise en charge du diabète de l’enfant

 

La commission pédagogique, réunissant majoritairement des professionnels de santé des équipes régionales, mais aussi des parents d’enfants DT1 et des patients, prend en compte les besoins et développe des outils spécifiques au DT1 à destinations des familles ou des soignants.

Ses moyens

  • Le partage des expériences entre différents professionnels des équipes régionales : médecins, infirmiers(ères), diététiciens(nes), psychologues.
  • La validation des documents destinés aux enfants et aux familles par les représentants des familles ou de jeunes adultes.
  • La comparaison de différents modèles d’éducation thérapeutique et des résultats.
  • L’analyse des pratiques.
Ses membres
La commission pédagogique accueille sur le volontariat soignants, médecins, infirmiers, diététiciens, psychologues, jeunes adultes DT1 et parents.
Découvrir les dossiers

La formation des soignants

Développer ses compétences et perfectionner ses pratiques


L’AJD est reconnue organisme de formation ODPC (développement professionnel continu). La majorité de ses formations autour de la prise en charge du diabète de type 1 de l’enfant et l’adolescent. sont enregistrée en tant que DPC.  Ces formations s’inscrivent dans une démarche d’amélioration continue des connaissances et des pratiques professionnelles en s’intégrant dans un processus qualité. À ce titre, elles sont orientées vers une approche pluri-disciplinaire et sont à destination de l’ensemble de l’équipe intervenant auprès des enfants et adolescents. Aussi, une large place est accordée aux temps d’échanges avec les professionnels autour de leurs expériences, d’études de situations concrètes, d’ateliers de mise en commun des savoirs, de partage de points de vue. En 2023, ce sont 261 professionnels de santé qui se sont formés dans ce cadre.

L’évaluation globale moyenne sur l’ensemble de ces formations 2023 est de 3,95/4, la qualité de l’animation est évaluée à 3,93/4.L’organisme de formation AJD est certifié QUALIOPI.


Béatrice est à votre disposition pour répondre à vos questions et demandes de précisions par mail : beatrice.laroche-perrin@ajd-educ.org ou par téléphone au 01 44 16 72 65.